Voilà pour toi Violaine un petit témoignage de la qualité de ton coaching très spécial en cet fin d’été. En marchant sur la plage de longues heures avec toi, j’ai repris confiance, recoloré ma vie de jeune retraitée que je vivais comme une punition car j’aimais tellement mon métier. Je m’y sentais utile, reconnue, valorisée, bref « j’y étais quelqu’un »! C’est dur à dire mais c’était toute ma vie… aujourd’hui, grâce à ton accompagnement, j’ai pris conscience du fait que je suis encore « quelqu’un » et que je peux trouver une autre manière de partager mon énergie et mes compétences. Et puis prendre du temps pour moi sans avoir l’impression de le perdre. Je garderai en tête nos pas sur le sable et le chemin parcouru dans cette voie. Merci à toi.

Madelaine (63 ans)

J’ai rencontré Violaine lorsque j’étais en arrêt maladie, après un burn out dans le milieu de la finance. Elle parlait avec tant d’enthousiasme et dégageait une si bonne énergie que j’ai osé franchir le pas pour travailler avec elle. J’étais un peu dubitative au début car j’avais déjà pas mal investi (tests, bilans de compétence, formations, etc….) et je voulais absolument garder mes économies pour finaliser ma réorientation.
En fait, rien ne s’est passé comme prévu et tant mieux : ce qui devait être un énième investissement pro s’est finalement révélé être celui de ma vie (et je pèse mes mots) dont j’avais besoin pour aller vers qui je suis aujourd’hui.
J’ai suivi les parcours 2 et 3, vérifié mille fois avec elle à quel point c’était important de quitter mon poste, que j’avais toutes les capacités pour voguer vers un nouvel horizon avec un projet professionnel qui me fait à nouveau me sentir en vie !
Aujourd’hui j’utilise mes compétences non plus auprès de grandes multinationales mais auprès d’associations qui partagent les mêmes valeurs que les miennes et je travaille à mi-temps pour profiter de mes loulous encore petits.
Et, cerise sur le gâteau, deux mois après la fin de mon coaching, nous avons déménagé avec mon mari, au grand air !
Ma famille et mes proches n’y ont rien compris mais moi je sais que c’est le résultat d’un choix mûrement réfléchi et que j’en suis vraiment fière.
Je peux témoigner que traverser cette période de doutes avec Violaine c’est une chance inouïe. Elle sait nous redonner confiance, nous transmettre son énergie tout en respectant notre besoin d’être sécurisée quand on ressent notre incapacité grandissante à s’adapter à un environnement qui ne nous épanouit plus.

Amélie (41 ans- Clermont Ferrand – Mariée, 3 enfants)

300% sincère, authentique, efficace quand on se pose des milliards de questions comme moi.

Laurette (42 ans – La Rochelle)

Pour une fois dans ma vie, je me sens plus sûre de moi et j’y vois plus clair !
(parcours 1)

Florence (38 ans – en couple, 2 enfants, Paris)

Je venais valider un projet professionnel qui semblait me correspondre mais au fil des séances j’ai vraiment réalisé que ce projet n’était pas celui vraiment dont j’avais viscéralement envie. Il était très intéressant, impactant, utile, me correspondait dans la mesure où j’avais les compétences, l’énergie, la foi même mais … mais il n’était pas pensé comme j’étais ni comme la vie que je voulais avoir. Ma vie je la rêvais pour plus tard mais finalement je n’avais pas commencé à la vivre ni à la penser concrètement. Mon coaching avec Violaine a commencé dans un chantier mégalopolitistique ! J’ai passé des moments un peu hard car il y avait du boulot, mais quelle aventure formidable ! Et quelle sérénité de mieux savoir qui je suis, ce dont j’ai besoin pour être bien et de construire progressivement un projet professionnel qui s’accorde à mes objectifs de vie et non l’inverse !

Si je recommande Violaine ? Si vous voulez gagnez du temps, vous découvrir, vous étonner, vous libérer, alors oui, foncez.

Amaya

Quand j’ai rencontré Violaine grâce à la séance découverte, très honnêtement j’étais perdue.
J’avais un très bon job, fait une grande école, tout devait rouler sauf que je ne me supportais plus d’arriver à supporter tout ça. Je me sentais lâche et j’avais une peur bleue de claquer la porte sans savoir quel autre travail me permettrait de me sentir mieux et d’être fière de moi. En réalité, je commençais à douter qu’il existe un projet qui m’épanouisse et corresponde à mes valeurs … est ce que ce genre de boulot existait ? Est-ce que la nouveauté ne faisait office de miroir aux alouettes ?
Cela faisait des années que je tergiversais : fallait-il par sécurité continuer à s’ennuyer à mourir en CDI, bien au chaud, ou prendre le risque d’aller vers ce qui me passionne (cad plein de choses ! trop de choses d’ailleurs et me mettre en danger financièrement) ? J’avais pas mal de points communs avec Violaine et pour une fois, j’y suis allée « à l’instinct ». J’ai commencé le parcours 2 et j’ai enchainé sur le parcours 3 car j’ai eu le déclic assez vite sur ma passion refoulée pour l’illustration que j’avais classée dans un dossier « loisirs » car elle ne pouvait décemment pas s’inviter dans une vie pro sérieuse (en tous cas pas dans mon histoire familiale).
Très vite, j’ai décidé de passer à mi temps pour développer mon projet d’illustrateur jeunesse… qui m’a littéralement transformée. J’ai l’impression de revivre, je m’étonne toute seule d’y arriver sans trop de difficulté et surtout le climat familial a énormément changé : comme je me sens tellement mieux, tout le monde se sent beaucoup serein. Violaine m’a poussé à aller à la rencontre de mes modèles, ceux que j’admire dans ce domaine et cela fait partie de mes moments de vie les plus heureux. Septembre 2019 je monte ma boîte et j’enchaine sur le parcours 4 !

Mon conseil : n’ayez pas peur, foncez, vous n’avez rien à perdre, et tout à gagner.

Lorraine

J’ai sollicité Ikigaï sur les conseils d’une collègue qui a quitté la fonction publique après une négociation et qui a monté sa boîte très rapidement après. Je me sentais incapable de faire la même chose mais par curiosité ou par défi, j’ai suivi le parcours 3. Je fais partie des personnes hypersensibles, donc je dois dire que moi qui partais la fleur au fusil j’ai été pas mal chamboulée. J’ai réalisé qu’en fait j’étais sur pilote automatique depuis l’enfance et que je ne m’étais jamais vraiment demandée.
Le coaching m’a permis de réaliser que je n’étais pas obligée de continuer sur une voie qui allait de soi pour tout le monde parce que j’étais très matheuse, qu’ingénieur était sécurisant pour tout le monde et que mes horaires étaient super adaptés à une vie de maman. De là à m’autoriser à réfléchir à ma passion récente pour une alimentation sans sucre ni gluten… et à penser en faire mon activité, il y avait du chemin ! J’ai pris un plaisir fou dans nos échanges et j’ai appliqué chaque jour la loi de l’attraction : quand j’ai décidé de parler de mon projet un peu dingue (tout du moins inattendu), pleins d’opportunités se sont présentées à moi !
Ce que je retiendrai de cette belle aventure : d’aimer sincèrement cette nouvelle version de moi-même et d’avoir osé … me faire (enfin) du bien !

Alexandra

J’ai fait appel à Violaine dans le cadre d’un PSE et mon entreprise m’a donné son accord pour financer le parcours 3. Les séances étaient de vrais moments rien que pour moi, des sortes de petits voyages et je dois dire qu’après les dernières années que j’avais passées dans ma boîte, c’était un vrai luxe. Il m’a fallu bien 3 mois pour mettre le doigt sur le combat que j’avais envie de mener, quelque chose s’est dessiné au cours de nos séances et de la connaissance que j’ai maintenant beaucoup mieux de moi-même. C’est décidé, je ne serai plus complice d’une société que je critique par ailleurs tout le temps. Je veux mettre mon énergie, à ma toute toute petite échelle, au service du sauvetage de notre planète. J’arrête donc les plans de dingue dans tous les sens et je me mets en mode sac à dos pour expérimenter la vie au lieu de l’apprendre dans des livres de développement perso. J’ai une reconnaissance incroyable pour Violaine car ce n’était pas gagné d’avance ! J’avais l’intuition d’être comprise mais j’ai eu l’énorme surprise d’avoir fait un pas de géant que je n’aurai jamais fait sans toi. Hyper sincèrement ; merci.

Philippe

Pour moi, choisir Violaine, c’était une évidence, je me sentais en connexion directe avec son histoire et avec le parcours 2. Comme elle, j’avais besoin d’évoluer dans un environnement qui partage mes valeurs et comme elle, j’avais besoin de trouver un sens dans mon job pour me sentir droite dans mes bottes. J’avais pleins de projets mais la réalité c’est que cela faisait 10 ans que je voulais changer et que j’étais au même point, c’est à dire au point mort ! Alors me faire coacher quand j’ai pris ma décision de partir c’était indispensable. Ce qui me rassurait c’est qu’elle a compris tout de suite et c’était non négociable : je ne pouvais pas partir sans rien, il fallait que je sois sûre du pourquoi et du pour quoi car j’ai un besoin viscéral d’être sécurisée.

Aujourd’hui je me sens libre comme jamais, le coaching de Violaine m’a permis de bien négocier mon départ et même de transformer mon employeur en futur client.
Bien partir n’a pas de prix et si vous êtes dans ce moment pénible, je vous conseille sans aucune retenue de vous faire accompagner.

Juliette 

Mon cas est peut-être un peu différent des autres salariés.
J’étais fonctionnaire, très engagé, très en phase avec ma mission de servir le public. Cela me correspondait, pour moi j’avais trouvé ma vocation. C’est pourquoi, quand mon nouveau n+1 est venu remettre en cause mon management et ma manière de travailler, tout ce que j’avais construit avec mon équipe depuis 10 ans, j’ai plongé.
C’était très dur car de l’avis de tous, je n’étais pas en cause et mon boulot me plaisait.
Je vivais très mal ma période d’arrêt (première fois de toute ma vie) car mon sentiment d’injustice me rongeait, je ne dormais plus.
Depuis 10 ans, mon mari insistait pour que nous déménagions dans le sud avec les enfants et cette question a retrouvé une actualité que j’ai fortement repoussée d’abord (hors de question de les laissez gagner !) et que j’ai finalement accueilli, poussé par le côté attrayant d’une nouvelle vie à construire.
Aujourd’hui, grâce au coaching de Violaine, j’ai négocié mon départ (eh oui, cela est de plus en plus courant dans la fonction publique) et reconstruit une vie au pays des cigales (clin d’œil qu’elle comprendra) qui me correspond beaucoup mieux, m’équilibre beaucoup plus en tant que consultant à mon compte.
Je n’ai pas juste changé de vie, j’ai compris qui j’étais et mis au clair quelle vie je voulais. Les deux personnes que je remercierai aujourd’hui ? Mon ex N+1 et Violaine pour sa finesse et sa fiabilité hors normes.

Eve

J’ai participé à un atelier organisé par Violaine chez elle à Andernos les Bains car je n’étais pas bien au travail et que cette méthode Ikigai m’interrogeait, en fait ça m’intriguais beaucoup. Je l’ai trouvé à la fois très simple et très pertinente dans sa manière de nous guider et très habile pour nous aider à prendre conscience de ce qui pour nous peut sembler naturel et donc d’aucune valeur alors que c’est précisément le contraire ! Je suis sortie de cet atelier avec 5 choses :
– Personne ne nous apprend ce qu’est un talent véritable et quels sont ils,
– Un beau voyage dans les rêves de mon enfance
– Quelques bons fous rires (il faut dire que le groupe était très dynamique)
– Une envie d’aller plus loin car l’approche psy me bloque un peu alors que la technique du jeu de cartes d’image au contraire me parle beaucoup,
– Et ce sera avec Violaine que je connais un peu maintenant en en qui j’ai confiance.

Eloïse

 J’ai participé à un atelier Ikigaï sur Bordeaux.
Cela m’a beaucoup remué mais pas mal frustré aussi car j’aurais eu besoin de beaucoup plus de temps. Je me suis rendue compte que je m’étais toujours orientée en fonction de mes compétences, de mes points forts mais que mes efforts pour entrer dans le moule de l’école, de la fac et de la fonction publique m’avaient fait perdre de vue mon originalité… que j’avais surtout chercher à effacer pour mieux réussir. Aujourd’hui je me rends compte que pour être plus heureux, il aurait fallu procéder à l’envers. C’est une chose à laquelle je vais faire attention pour mon fils qui rentre en CP l’année prochaine. Et, ça y est c’est décidé, je m’offre le parcours 2 pour mettre en place mon plan d’actions pour les deux, trois prochaines années à venir !

Marianne

Voilà en substance ce que je retiendrai de l’atelier Ikigaï de Bordeaux auquel j’ai participé avec beaucoup de curiosité et une énorme satisfaction.

« Dans 20 ans tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, sort des sentiers battus. Mets les voiles. Explore. Rêve. Découvre ». Merci Marc Twain, merci Violaine !

Thomas

J’ai assisté à un atelier « A la découverte de mon Ikigai » sur Bordeaux (un peu poussé par ma femme, il faut le reconnaître !) Si j’ai accepté de témoigner c’est que cela m’a beaucoup apporté, j’ai trouvé Violaine extrêmement lucide sur les enjeux de l’épanouissement au travail dans les grandes entreprises ou dans la fonction publique, et sur notre inaptitude à nous poser les bonnes questions. Cet atelier m’a vraiment donné envie d’explorer d’autres horizons.
Avec quoi j’en suis sorti ? L’envie d’aller plus loin, selon moi, Violaine a ce don de nous amener à poser notre regard là où il faut et de formuler en douceur et en intelligence la question qui nous permet d’identifier une résistance qu’on ne pensait pas avoir et qui nous montre le chemin à suivre.

David

La réalisation de l’atelier IKIGAï animé par Violaine a été une respiration pour moi, je m’explique.
Depuis plusieurs années déjà, je m’interroge sur mes activités personnelles associatives et professionnelles. Je lis des ouvrages scientifiques ou des romans sur le sens de la vie, etc…J’échange avec des amis…
Tout cela en filigrane de mon quotidien, de manière superficielle si je puis dire.

L’atelier m’a permis de poser les choses, de conforter certaines de mes réflexions et surtout de prendre conscience de l’équilibre de ma vie actuelle.
Je sais aujourd’hui que certains changements ne sont pas envisageables maintenant, étant données mes contraintes personnelles, mais pourquoi pas ultérieurement ?
De ce fait, j’accepte mieux mon quotidien.
J’ai apprécié « l’animation » de Violaine, à la fois dynamique, emphatique,  à l’écoute de chacun et permettant à chacun de se questionner en profondeur.
Pour terminer, j’ai conservé les écrits réalisés au cours de cet atelier que j’apprécie de relire régulièrement, me permettant de me régénérer de temps à autre.
Merci Violaine.

Pascale (45 ans, Niort)